Fin de festival, jetlag et blues du retour

Cette entrée a été publié sur le blogue de Bandeapart.fm

*

Transmediale 06

De retour à Montréal. Prise du blues du retour à la maison, j’ai eu vite fait d’écouter le dernier Malajube qui s’est avoué être un remède hors pair pour me sortir de mon état végétatif. Je suis impatiente de voir ça live le 21 à La Tulipe.

Donc oui, le retour à Montréal. Ma dernière soirée au Club Transmediale fut explosive, je me suis retrouvée complètement K.O. samedi. Un dernier vidéo vous attend ici. Vous pourrez y voir un bout de la prestation de vendredi soir, la foule en feu et la salle tapissée de visuel.

Parmis les artistes canadiens participant à la Transmediale 06 et au Club Transmediale figuraient entre autres Frivolous, Luci, Martin Thétrault, Geoff Stahl (lien à son blogue), Seripop, Norman White (voir la pièce The helpless Robot avec lequel j’intéragie dans ce vidéo), Crampton+ Herfst, Jean-Pierre Gauthier (voir la pièce Remue-Ménage), Stéphane Gilot, Michael Snow (That/Cela/Dat) et les gens de Mutek qui sont partenaires de l’événement. Je tiens encore à souligner que notre planète rapetisse et combien les centres urbains se rapprochent : il est primordial en 2006 d’aider nos artistes québécois et canadiens à s’illustrer hors du Québec, et de donner l’aide financière nécessaire à des organisations comme Mutek pour tisser des liens hors Québec. Ce qui se fait déjà est rassurant, mais on doit voir plus grand et aller plus loin, s’inspirer des autres cultures et donner la chance à ces dernières d’en faire de même.

Pour parler brièvement de mon expérience de reporter blogueur pour Bandeapart.fm, je vous dirais que malgré les problèmes techniques (problèmes de connection avec le cellulaire, difficultés à trouver une conection Internet rapide et gratuite pour mettre photos et vidéos en ligne, etc.), cette expérience fût des plus stimulante, tant au niveau personnel que professionnel, et je souhaite à tout bon blogueur exerçant à l’intérieur de la blogosphère québécoise de pouvoir vivre telle expérience. Encore une fois, il est important de souligner qu’un blogueur est un journaliste citoyen. La nuance se trouve dans la liberté du contenu à rapporter, les points de vus personnels, spontanés et surtout une vision qui sort du cadre journalistique, soit celle d’une personne du grand public.

J’ai fait une recherche pour vous rapporter ici des liens vers d’autres blogues qui parlent de la Transmediale 06 :
un blogue australien parle de la Transmediale ici;
Fabrica, blogue italien;
aussi ici;
et si vous suivez ce lien vous retrouverez une liste de tous les blogues qui parlent de la Transmediale, et ce, dans toutes les langues.

Vidéos :
Voici les liens aux vidéos que j’ai postés ici lors de mon voyage :

vidéo 1, regroupe des extraits de l’exposition Smile Machine avec les oeuvres de Michael Snow et Norman White + Berlin, le train et le Club Transmediale en soirée;
vidéo 2, le café duquel je vous écrivais, une installation vidéo dans le cadre du festival, Postdamer Platz avec une autre installation en lien avec le festival, Burn station dont je vous ai parlé dans une entrée précédente, et d’autres images du Club Transmediale;
vidéo 3, prestations d’Anne Laplantine et de Martin Tétreault;
vidéo 4, le retour à 200 km heure dans le ICE, plus d’images de Berlin;
vidéo 5, ma dernière soirée, gens en feu!

Photos :

L’album photo Bap de la Transmediale se trouve ici;
plus de 1000 photos de la Transmediale se retrouvent présentement sur flickr : ici et .

Aussi, Bandeapart.fm pourra continuer à vous faire voyager. Pour ce, suivez l’évolution sur 43places où vous retrouverez les endroits visités par les prochains blogueurs BAP. Sur ce je vous dit auf wiedersehen, je vais prendre le temps de revenir en ville et retourne m’occuper de mon blogue!

Propos recueillis par m-c, reporter blogueur pour bandeapart.fm à Berlin. Lire les entrées précédentes.

Author: m-c

Share This Post On