Pop Montréal post-depression

Nombreux seront les jeunes gens victimes de l’après festival. Divers symptomes tel le shake, transpiration excessive, envie soudaine de se saouler la geule à 8h un soir de semaine – vous les verrez déambulant sur st-laurent, entre st-viateur et rachel, les yeux vides et le regard inquiet. Et où s’en ira le rock’n roll maintenant? Ché pas, mais moi j’m’en vas m’coucher, ya le MEG qui s’en vient dans pas long.

Rock’n Roll will never die
F.Rappaz, 2005.

Je reprend ma vie en main dès demain
M-C Turgeon, Septembre 2005.

L’équipe qui a partagé ses aventures avec vous ici depuis 1 semaine aimerait remercier particulièrement Pop Montréal et Jay Watts The Third. From Montreal, with love – m-c

(m-c vie sur le woueb via son blogue et podcast Vu d’ici – Seen from here, ainsi que sur myspace. Elle aime tout sauf la Gibelotte, les nouilles ramen, TQS, TVA, francis ready, la lotto, les télétons, Latuque, Drumondville, Les Autobus Bourgeois, Réal Giguère et se lever avant que le facteur soit passé).

Author: m-c

Share This Post On