La vie en région

Ok, unpeu plus de 24hrs que j’y suis. Dabord trois-rivières hier, et aujourd’hui je me retrouve à la campagne, environ 10 minutes de victoriaville, de l’autre coté des appalaches, dans les montagnes.

Bon, je vous jouerai pas du violon en vous écrivant que tout est super, que le grand air me fait le plus grand bien et que sortir de la ville a fait de moi une fille nouvelle. Au contraire, le choc a été tel que prévus, chaque fois que j’arrive en région je me cherche et pis ben, j’me trouve pas.

Le plus difficile est passé, les 24 premières heures. Je suis pas mal fière de moi. Même antoine m’a appelé pour aller prendre une bière en ville (ce qui nous laisse le choix entre l’évasion, le shad café et le vieux st-pierre) et j’ai refusé. En fait, c’est que j’ai pas pu rentrer la voiture dans la cour glacée, ya fallu que mon père sorte m’aider, ca peut vous donner une idée de quoi j’aurais eu l’air pour une sortie en ville. Je suis donc ici, pis je me dis que finalement cé pas si pire que ca (vous allez comprende en voyant mon setup – faut dire que ca aide unpeu).

Merde, je suis pognée avec une connection modem 56k. Si je pouvais, je vous podcasterais un mix d’akufen – j’écoute ça dans l’tapis, ca fait 2 soirs que je m’endors avec ca – moi et mon ipod, une intimitée à vous faire fondre d’envie.

La région, c’est le culte de la propreté – m’semble que tout l’mondre trippent sur le ménage pas normal. Mon frêre en revient pas des usages multiples que j’ai trouvé au papier de toilette. Moi je fais tout avec ca, pas besoins de mouchoirs et d’essuis-tout, le papier de toilette c’est pratique et économique. Ici ils ont tout – 36 sortes de nettoyants divers, 2 balayeuses différentes et tout les ostie d’outils qui ont chacuns une fonction très spécifique sans parler des 5 télécommandes qui gèrent le cinéma maison.

Mon frêre savait pas trop quoi m’acheter comme cadeau – ma simplicité volontaire involontaire l’embête unpeu. Mais bon, pour ce qui est des gadgets techno, là on se ratrape.

Quoi dire de plus sur les régions sans faire du bitchage facile… Heille, mon récit de vie en région va battre le carnet de voyage d’alex cé sur. Ya tellement de faits exotiques à rapporter de la vie en région, j’ai un fait divers que je pourrais vous poster aux 5 minutes, m’semble que tout est tout sauf normal.

Sur ce, à demain – parce que demain est un autre jour.

Author: m-c

Share This Post On