Gris comme neige

La voici la voilà, une belle neige fondante des plus désagréable.

Prenez moi pas mal ici, j’adore la neige, sauf que j’aurais bien aimé pouvoir en profiter ce matin sans me ramasser trempée… Je m’était donné jusqu’au 1er décembre pour voyager en vélo, et bien ca tombe pile – venir au travail en vélo aurait été quelque peu suicidaire ce matin. C’est avec regrets que je le mettrai au cabanon ce weekend.

Alors me voilà dans le métro, à faire du people watching – j’ai déjà vu un spécimen portant comme tuque un bonnet de no√´l. Ca promet.

Author: m-c

Share This Post On