déprime d’otômne

Ya des jours je suis fatiguée, essoufflée, j’en ai plein mon ostie de casque comme on dit. Tanné de courir après je sais pu trop quoi, mon temps, mes idées, produire, réaliser, toujours plus, avancer. J’ai le gout d’être au ralentis, de m’en foutre unpeu, de rien pousser, juste gosser quand ca me tente. Oublier mes ambitions, me mettre dans la peau de quelqun qui en a pas.

‘sti qu’ca m’frait du bien.

Author: m-c

Share This Post On